Marque employeur: les entreprises ne sont plus ce qu'elles étaient. La (r) évolution de la relation employé / employeur

1. Je regardais une fois les photos de mariage d'un collègue du siège à Lisbonne: des photos simples, de bonheur et d'intimité, d'un grand moment dans la vie de ce couple. En commençant à les apprécier, j'ai remarqué que une grande partie des amis invités au mariage étaient des collègues. Et j'ai commencé à réaliser qu'il y avait un lien naturel entre les collègues et leurs cercles d'amitié les plus proches. Dans la même entreprise, cependant, il y a eu plusieurs mariages entre collègues, résultat de l'âge «marié» de nombreux employés. On parle souvent de la dichotomie vie personnelle / professionnelle, comme si les entreprises étaient des entités aseptiques et dépersonnalisées.... Mon expérience m'a dit le contraire. Nous passons beaucoup de temps dans nos entreprises avec d'autres personnes, d'autres êtres humains que nous aimons aussi (ou pas ...). Nous finissons par partager des joies et des peines, souvent sur une longue période de notre vie. En plus de la famille et d'autres cercles d'amitié, l'environnement humain des entreprises est un aspect «communautaire» du partage de vie. Encore plus pertinent dans une société qui a tendance à être fragmentée.

2. En parallèle, le phénomène de (r) évolution de la relation salarié / employeur. Avant, c'était un privilège pour une entreprise de proposer un emploi. Le travailleur soumis a répondu à l'annonce qui correspondait à son profil, souvent sans même savoir quelle entreprise l'embauchait. Les entretiens se sont déroulés comme un processus de sélection naturel, dans lequel l'entreprise a assumé le rôle dominant. Aujourd'hui encore, de nombreuses entreprises, dans des processus anachroniques, conservent ce rôle. Mais le «marché des talents» est en train de changer (son nom l'indique, lorsqu'il s'agit de remplacer le «marché du travail»). La relation est maintenant plus équilibrée. Tant l'employé que l'employeur doivent présenter leur «proposition de valeur», doivent être «attractifs», et commencez votre «datation», qui se traduira non pas par une «embauche», mais par un «projet de collaboration» avec l'entreprise. Et si l'on regarde les marchés «chauffés», comme les technologies de l'information, la situation est inversée et nous avons déjà observé des entreprises à la recherche de candidats avec la même procédure que les candidats utilisaient auparavant pour rechercher des entreprises… Puis «EMPLOYER BRANDING» est né pour promouvoir l'attractivité des entreprises.

3. Alors, qu'est-ce que le point 1 a à voir avec 2? - L'environnement humain des entreprises, qui a toujours existé dans la pratique, ainsi que la (r) évolution de la relation salarié / travailleur, conduit à la création d'entreprises plus soucieuses du bonheur de leurs salariés, qui favorisent une bonne relation entre eux, avec des environnements plus confortables, en arrière-plan créer des entreprises plus humaines. Ils sont soucieux de créer des espaces accueillants, «fun», «cool office», avec diverses activités pour «chouchouter» les employés. Mais pour attirer les candidats, ils doivent communiquer efficacement cette nouvelle façon d'être, à travers des stratégies de marque employeur.

Partager

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Autres articles ________